Bilan de la réforme des rythmes scolaires à Ville d’Avray

Bilan de la réforme des rythmes scolaires à Ville d’Avray
 

Un objectif soutenu par les spécialistes des rythmes des enfants : « Mieux apprendre et favoriser la réussite scolaire de tous » (http://www.education.gouv.fr/cid66696/la-reforme-des-rythmes-a-l-ecole-primaire.html)
Avec la semaine de 4 jours, les écoliers français avaient le nombre de jours d’école le plus faible des 34 pays de l’OCDE : 144 vs 187 en moyenne mais leurs journées étaient plus longues et plus chargées. Le retour à 4,5 jours depuis 2014 devait permettre d’alléger la journée et programmer les séquences d’enseignement des savoirs fondamentaux aux moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande (le matin). L’introduction de 3 heures d’ateliers périscolaires avait pour but d’éveiller la curiosité intellectuelle des élèves en donnant accès à des activités sportives, artistiques et culturelles.

 

Quels résultats ?
225 familles ont participé à cette consultation, ce qui représente 20% des familles avec enfants scolarisés sur la commune. 

En attendant la mise en ligne des résultats complets, voici quelques chiffres sur la perception de la mise en place de cette réforme :

  • 66% déclarent que leurs enfants sont plus fatigués depuis la mise en place de la réforme
  • 70% affirment que la fin de la journée d’école fixée à 15h45 ne leur convient pas et 57% souhaiteraient repousser l’heure de la fin des cours
  • 62% ne se sentent pas ou insuffisamment informés sur le contenu des TAP
  • 56% ne sont pas satisfaits par le contenu des TAP

Au-delà du retour très mitigé des familles sur les effets de cette réforme, le corps enseignant des maternelles et primaires a constaté une fatigue plus importante et une dégradation du climat au sein des écoles.

Malgré ces résultats négatifs qui incitent à vouloir un changement pour le bien-être des enfants en premier lieu, il faut garder en tête que toute réforme des rythmes scolaires a un impact important sur la vie des enfants et des parents et entraîne une modification profonde de l’organisation des différents acteurs de la ville (USVA, Conservatoire, écoles de danse,…). Elle ne peut donc être envisagée qu’après réflexion et concertation de tous les acteurs concernés.

De plus, l’élection présidentielle arrive à grands pas avec des promesses de changement….. ou pas, de la part des différents candidats.
Dans ces conditions, la mairie ne souhaite pas modifier pour l’instant le système mis en place afin de ne pas bousculer l’organisation des familles, celles des institutions culturelles et sportives de la ville, et prendre le risque d’une nouvelle modification par la suite. De plus, compte tenu de l’importance du chantier, ces changements ne seraient pas envisageables pour la prochaine rentrée.

Cependant, nous souhaitons, représentants de parents Peep de Ville d’Avray, que différentes possibilités soient étudiées afin d’anticiper en cas de modification du cadre de cette réforme, pour la rentrée 2018.
 

Ce qu’il faut savoir sur les positions de la Peep

Au niveau national
La PEEP a toujours défendu le retour à la semaine de 4,5 jours mais ne soutient pas la façon dont la réforme a été menée. Nous demandons le retrait de cette réforme pour les écoles maternelles ainsi que davantage de flexibilité pour organiser le cadre horaire dans les écoles élémentaires ; en respect avec les possibilités des communes et l’intérêt des élèves.
http://peep.asso.fr/actu/communiques-de-presse/rythmes-scolaires-la-peep-demande-des-amenagements-de-la-reforme/

 A Ville d’Avray plus précisément, voici les questions que l’on se pose et que nous vous invitons à débattre :

  • Le bien-être de l’enfant est-il toujours respecté ?

Ne nous en déplaise, une grande majorité des spécialistes des rythmes de l’enfant ont toujours préconisé un retour de l’école le samedi matin, bien plus en phase avec le rythme des enfants. Le week-end prolongé de 2 jours favoriserait la désynchronisation de l’enfant et compromettrait les performances des 2 premiers jours de la semaine. Nous vous proposons de lire les avis détaillés de spécialistes : http://www.claireleconte.com/blog/interets-des-enfants-ou-interets-des-adultes.html

Nous notons aussi que le samedi offre un point de contact entre parents et écoles qui ne peut avoir lieu le reste de la semaine et efface certains soucis créés le mercredi (cantine et garderie par exemple, fin des cours à 11h30 inadaptable à un 90% de temps de travail,…).

L’allongement du temps d’enseignement du matin serait également plus approprié au rythme de nos enfants.

  • Y-a-t-il assez de concertation entre les équipes périscolaires et les enseignants ?
    Les activités périscolaires pourraient s’inscrire dans la continuité du projet pédagogique de l’école afin de garantir un lien et une cohérence.
  • La formation des animateurs est-elle suffisante ?
  • Le choix de proposer des TAP chaque jour est-il en adéquation avec le budget de la mairie ? (en termes de qualité de l’offre)
  • Les enfants sont-ils toujours aptes à faire des choix éclairés pour éveiller leur propre curiosité ? En d’autres termes, doit-on laisser le choix des TAP aux enfants ?
  • L’ambition de cette réforme est-elle vraiment de laisser l’enfant se défouler ? Les jeux sportifs aux horaires choisis sont-ils propices au rythme des enfants ?
  • Pourquoi n’y a –t-il pas plus de place faite aux diverses associations culturelles, sportives et artistiques, aux parents bénévoles ?

 

En attendant de savoir quelle orientation et quel cadre seront donnés par le prochain gouvernement pour les années à venir, nous œuvrons régulièrement au sein des conseils d’école et auprès de la mairie pour pallier certains points, comme le manque d’information sur les TAP. A notre demande, la mairie s’est engagée à mettre en ligne les programmes pour une meilleure communication avec les parents
(http://www.mairie-villedavray.fr/index.php/P%C3%A9riscolaire?idpage=89&idmetacontenu).

Et surtout nous attendons vos retours sur ces pistes de réflexion. N’hésitez pas à faire part de vos commentaires, retours d’expérience…..nous sommes à votre disposition pour échanger et faire avancer ce dossier crucial pour le bien-être de nos enfants. C’est le débat d’idées qui permet de progresser et d’être constructif !